Gérer les risques liés à l’automatisation des processus

Découvrez les possibilités. Limitez l’exposition.

Questions courantes concernant les risques liés à l’automatisation des processus

Quelles que soient vos problématiques, vous trouverez des solutions parmi les produits de la gamme RSA® Business-Driven Security™.

  • IT

    Comment identifier la main-d’œuvre non humaine, ses propriétaires ou les administrateurs de l’automatisation des processus ?

    Comment s’assurer que la main-d’œuvre non humaine, ses propriétaires et les administrateurs de l’automatisation des processus disposent des droits d’accès appropriés ?

  • Sécurité

    Comment détecter les anomalies et menaces liées aux utilisateurs non humains ?

    Comment hiérarchiser les réponses en fonction des risques métier ?

  • Risque

    Comment évaluer la criticité métier associée aux processus automatisés ?

    Comment déterminer les dépendances des applications ainsi que l’incidence des modifications apportées aux systèmes, à l’activité métier et aux réglementations sur les processus automatisés ?

  • Conformité

    Comment prouver aux auditeurs que la main-d’œuvre non humaine, ses propriétaires et les administrateurs de l’automatisation des processus respectent les exigences réglementaires ?

  • PDG

    Comment savoir si des processus automatisés divulguent des données sensibles, accidentellement ou non ?

RSA SecurID Suite utilise l’apprentissage automatique en temps réel et l’authentification multifacteur pour s’assurer que les propriétaires et les administrateurs de robots sont bien les personnes qu’ils prétendent être. L’analytique des identités offre une visibilité et un contrôle accrus sur les droits d’accès des utilisateurs et des robots. En outre, elle empêche les violations de séparation des tâches (SoD, Segregation of Duties) entre les robots et leurs propriétaires.

57 % des organisations de plusieurs secteurs utilisent l’automatisation pilotée pour au moins une fonction ou division.

Source : McKinsey, « Driving impact at scale from automation and AI » (enquête mondiale de McKinsey sur l’automatisation des processus métier, p. 57)

78 % des organisations qui utilisent l’automatisation des processus robotisés prévoient d’augmenter leurs investissements dans ce domaine au cours des trois années à venir.

Source : Deloitte, « The 3rd Annual Global RPA Survey Report »

60 % des fabricants du palmarès Global 2000 auront équipé les collaborateurs de leurs ateliers de fonctionnalités de réalité augmentée/virtuelle, d’applications intelligentes et de robots collaboratifs en 2020.

Source : « IDC FutureScape: Worldwide Manufacturing 2019 Predictions »

Défis liés à l’automatisation des processus dans l’ère numérique

Défis liés à l’automatisation des processus dans l’ère numérique

Automatisations codées en dur : l’approche consistant à configurer l’automatisation une fois pour toutes peut avoir des conséquences allant d’erreurs mineures involontaires à des arrêts de service complets.

Opérations à grande vitesse : les automatisations rapides requièrent des réponses promptes aux incidents de cybersécurité ou aux modifications des systèmes afin d’éviter qu’un grand nombre de transactions soient traitées de manière incorrecte.

Surface d’attaque étendue : les automatisations étendent la surface d’attaque étant donné que les intégrations et les robots logiciels nouvellement déployés multiplient les vecteurs d’attaque et les failles de sécurité.

Pratiques d’excellence à suivre pour atténuer les risques liés à l’automatisation des processus

Pratiques d’excellence à suivre pour atténuer les risques liés à l’automatisation des processus

Commencez par développer une plate-forme intégrée de gestion des risques métier et technologiques afin d’identifier, d’évaluer, de traiter et de surveiller les risques liés à l’automatisation des processus.

Protégez les processus automatisés contre les cyberattaques grâce à la surveillance complète de la sécurité, à la détection et au traitement des menaces, de même qu’à la gestion des identités et des accès.

Étendez la stratégie de gestion des risques liés à l’automatisation des processus à des domaines essentiels : résilience métier, risques associés aux tiers, conformité et audits.

Client à la une

Exploiter l’automatisation tout en améliorant la visibilité

Exploiter l’automatisation tout en améliorant la visibilité

Découvrez comment RSA Archer Suite aide Infosys à exploiter l’automatisation et améliorer la visibilité en regroupant les informations de plusieurs sources dans un système centralisé.

Lire le témoignage client

Infosys

Gamme de solutions RSA® Business-Driven Security™

Gestion intégrée des risques

Mettez en œuvre une plate-forme de gestion intégrée des risques prenant en charge l’impact métier et technologique des risques liés à l’automatisation des processus.

Gérer les risques

Détection et traitement des menaces

Bénéficiez d’une visibilité instantanée sur les menaces (y compris celles amplifiées par l’automatisation des processus) grâce à une seule plate-forme intégrant à la fois la technologie UEBA et des mécanismes d’automatisation et d’orchestration de la sécurité.

Bloquer les menaces

Gestion des identités et des accès (IAM, Identity and Access Management)

Réduisez les risques d’attaques en lien avec les informations d’identification et les droits d’accès (y compris les identités de la main-d’œuvre non humaine) grâce à l’authentification multifacteur et à la gouvernance basée sur les risques.

Sécuriser les accès

Services consultatifs

utilisez les services RSA (notamment dans le domaine du conseil stratégique) pour évaluer la préparation de l’automatisation des processus et limiter les risques.

Évaluer la préparation

Recommended for you