L’évolution de l’authentification à deux facteurs à la sécurisation des identités

L’identité est le vecteur d’attaque le plus courant à l’heure actuelle : 81 % des violations de données confirmées impliquent des mots de passe faibles, par défaut ou volés. Les organisations s'emploient à protéger ce vecteur de menace et à appliquer des contrôles d'accès solides, à répondre aux exigences législatives et à empêcher les données de tomber entre de mauvaises mains. Découvrez comment les organisations passent d’une authentification à deux facteurs simple à une authentification multifacteur mobile moderne et une sécurisation des identités renforcée.